2020

Nouvelle année, nouveaux projets :

 

Evoluer ...

Apprendre ...

Se développer ...

 

Pour être toujours plus proche de vous.

 

De part mon activité, j'ai collaboré avec Jean Philippe Leclercq, créateur et gérant de la société de courtage en travaux  Aid'O travaux depuis 14 ans sur Amiens.

Après ces quelques années, et projets, c'est naturellement que j'ai repris sont entreprise ce 1er Juillet 2020, puisque celle-ci complète la mienne.

 

En tant que Créatrice d'intérieur, je réalise donc toujours vos projets: vous accompagnant dans la conception de celui-ci.

Le plus de cette année, et que je peux également vous accompagner et vous suivre dans la réalisation de travaux, en vous recommandant les artisans adaptés à vos besoins.

 

Autre point pour les clients n'ayant pas ce type de projets de créations, je suis à même de vous recommander également les artisans adaptés dans vos divers besoins de rénovation, entretiens intérieurs et extérieurs, extensions, mises aux normes ....

 

Au plaisir de vous rencontrer et de découvrir votre besoin:

 

  Analyse et étude de projet

Création d' Identité visuelle

Concept créatif

Proposition de couleurs et matériaux

Mobiliers et accessoires déco

 

Agencement

Optimisation de l'espace

Fluidité de circulation

Accompagnement

Valorisation immobilière....

 

Ce que la vie et l'expérience m'ont appris...

 

 En tant que Décoratrice et Agenceur d'intérieur, je suis passionnée par l'aspect humain et psychologique:

que ce soit dans la vie de tous les jours, et plus particulièrement à travers mon métier.

 

  "Aider les gens à être bien chez soi".

 

Parce que je crois que l'extérieur est le reflet de l'intérieur, nous avons un besoin fondamental de se sentir bien chez nous.

 

J'ai réalisé qu'à chaque changement de l'existence, nous avions besoin de transformer notre habitat, afin qu'il reflète notre nouvel état : cela peut être une naissance, un changement d'emploi. Parfois des choses simples mais qui déséquilibrent notre habitation, comme nous-même ...

Les 5 fonctions de l'habitat intérieur

Selon Alberto Eiguer, la maison, en tant qu’habitat intérieur, remplit cinq fonctions :

 

La contenance

Qui permet de différencier l’intérieur de l’extérieur de la maison, et donc de se sentir « chez soi », dans une certaine « intimité ».

 

L’identification

On peut décorer la maison selon ses goûts, ses préférences, ainsi que les alliances entre membres de la famille la décoration est-elle le fait d’une seule personne ? Qui s’en occupe ? Qui refuse de s’en occuper, etc.

 

La continuité historique

Les objets de la maison ont une histoire (héritage, transmission, objets reçus, objets cassés que l’on garde, objets que l’on n’aime pas mais que l’on garde quand même, etc…)

 

La fonction créatrice

L’espace est-il construit, reconstruit régulièrement (changement de décoration) ? Est-il figé, pétrifié depuis des années ?

 

La création et l’esthétique

Recherche de la beauté et de l’harmonie des formes pour le plaisir de tous.

 

Sarah Chiche

 

Ce que notre maison dit de nous

 

Sarah Chiche

 

Article modifié le

Le lieu où nous vivons raconte ce que parfois nous taisons. C’est pour cela qu’on l’aménage en fonction de l’image que l’on a de soi, mais aussi, souvent à notre insu, en fonction de l’histoire de nos ancêtres.

 

Marc et Sophie vivent dans un grand appartement. Marc, qui travaille en free-lance, ne le fait jamais dans son bureau, mais toujours sur la table de la cuisine, empêchant Sophie et leur fils de mettre la table pour les repas. Ce qui est source de tensions quotidiennes. Paul a perdu ses deux parents. À l’âge où beaucoup de ses amis lui envieraient sa situation de propriétaire, il ne se sent pas pour autant disposé à pouvoir jouir de cet appartement : vaisselle, vêtements, cartons sont empilés les uns sur les autres comme dans un dépotoir. Xavier s’entend mal avec son père. Si mal qu’il ne s’en cache pas : dès que son père mourra et qu’il héritera de son pavillon, il le vendra ou mieux, dit-il, il rasera la maison pour en faire construire une autre dessus, toute neuve. Nous projetons notre image du corps sur notre habitat. Et nous construisons, en nous, une représentation mentale de notre espace habitable. Pour le psychanalyste Alberto Eiguer, auteur de L’Inconscient de la maison (Dunod, 2013), ce double mouvement de projection et d’introjection nous permet de construire notre habitat intérieur. C’est-à-dire un lieu investi d’affects et qui contient l’histoire du groupe familial. Certaines pièces et certains objets de la maison portent davantage la trace de cette histoire. D’ailleurs, constate Alberto Eiguer, « chaque individu se représente sa propre maison ». Dans un même lieu où vivent plusieurs personnes, chacun a une image très différente de ce lieu. C’est-à-dire qu’il a une image de l’espace « dans lequel il habite ». Et cette image, il « l’associe facilement avec son corps ». Tout cela vous semble nébuleux ?

 

Alors, démonstration:

 

Si vous lisez ce journal chez vous, arrêtez-vous un instant et prenez le temps de regarder autour de vous, les objets (meubles, bibelots, livres, etc) qui composent la pièce où vous vous trouvez.

Les avez-vous depuis longtemps ?

En prenez-vous soin ?

Certains ont-ils été cassés ? Vous les a-t-on offerts ? En avez-vous hérité ?

Si votre « chez vous » comporte plusieurs pièces, y en a-t-il une où vous êtes tout le temps ?

Une où vous n’allez presque jamais ? Une que vous aimez particulièrement ? Une que vous détestez ?

 

Si vous vivez en couple, en famille, en colocation, comment chacun d’entre vous occupe-t-il l’espace ?

D’ailleurs, quand vous parlez de « chez vous », vous dites quoi ?

« La maison » ?

« L’appartement » ?

« Mon studio » ? 

Et votre maison d’enfance, vous en souvenez-vous ? Comment y viviez-vous ?

 

Et puis, cet article, où êtes-vous en train de le lire : Sur votre canapé ? Dans votre lit ? Dans la cuisine ? Par terre ? Dans le bain ? Aux toilettes parce que là au moins vous n’êtes pas dérangé ?